Commune de Montberthault

Site officiel de la Commune de Montberthault


LA MAISON COMMUNE DE MONTBERTHAULT

 

L'HISTOIRE DE LA MAISON COMMUNE


En 1836 Montberthault n’avait pas de Maison Commune (Mairie) et d’école. Il avait été question d’acheter l’ancienne Maison Curiale pour tout regrouper y compris le presbytère (maison BREON), elle était trop chère, l’on venait de dépenser beaucoup d’argent pour la translation du cimetière (sic).

Il faut pourtant que cette maison soit située au centre du village. L’idée d’y associer le presbytère est abandonnée et l’on recherche autour de la place du village un propriétaire, qui voudrait bien vendre soit un bâtiment soit un terrain. Sans réponse, le Maire Honoré Louis DEHUITMUIDS décide malgré une puissante opposition de faire construire celle-ci sur la place devant l’église, celle-ci se situera en plein milieu de notre place actuelle. Les travaux de fondation commencent.

La propriétaire de la maison qui fait l’angle de rue d’Amont (maison BARBIER) une dame GUENYOT née GUICHOT, résidente généralement à Saulieu se dit que cette construction pourrait bien faire de l’ombre à sa propriété et se souvient qu’elle est copropriétaire avec sa sœur célibataire d’un terrain qui fait office de jardin rue d’Amont à quelques mètres de l’église et « se fait fort » de convaincre sa sœur de céder un morceau de ce terrain à la commune pour faire cette construction tant attendue.

 

Maison_Communale-la-mairie-et-l-ecole-en-1953-et-le-mur-de-la-cour-de-recreation_-a-gauche-l-ancienne-citerne

Cette proposition met tout le monde d’accord. Le 30/7/1837 les travaux sur la place sont interrompus et la donation est effective le 9/2/1838.

La construction est faite par François SOISSON entrepreneur à Rouvray. Elle consistera en une grande salle, pour l'école, au rez de chaussée, au premier étage, il y aura le logement de l’instituteur et la salle de la mairie

Pour recevoir les filles (qui n'étaient pas censées, à cette époque, d'aller à l'école) une cloison sera construite.

 

A l’ouverture de l’école privée de filles en 1838, une des parties de la salle de classe deviendra la salle de la mairie (actuelle) et le premier étage deviendra entièrement le logement de l’instituteur.

Le mobilier est commandé à Barthélémy PERNETTE menuisier au village, en 1838, il fabriquera les tables, les chaises et des étagères pour ranger les livres et les archives. Un cercle de fer est posé et pour réunir les élèves pendant la lecture. Un poêle est acheté ainsi que des pincettes et un soufflet pour le chauffage de la salle de classe.

C’est bien difficilement que la construction est terminée en 1841, les ressources sont au plus bas ; on vient en effet d’acheter une maison pour en faire le presbytère et il fallu faire des réparations. On vendra donc pour terminer des bois de réserve.

Ce ne sera qu'en 1888, que soixante douze mètres carrés de terrain sont achetés au couple DAULIN - LIONNET pour faire la cour de récréation qui se situait, certains s'en souviennent le long de la rue d'Amont prolongeant l'école. Elle sera entouré d’un petit muret. Les vendeurs qui ont leur habitation juste derrière. Des arbres s’élèvent maintenant à cet emplacement.Il faudra attendre 1943, pour que le terrain dit  « de sports » soit en état.

En 1942, le Directeur Départemental de l’Education Générale et des Sports oblige la commune à prononcer une réquisition de terrain proche de l’école pour en faire un terrain de sports. En face, il n'y avait que des jardins et des vergers. Aucun des propriétaires riverains sollicités n’a répondu favorablement aux demandes.

Le terrain envisagé appartient à MM BOISSEAU et CORBEL qui ne sont pas décidé à traiter à l’amiable. Ils seront indemnisés faiblement et en 1949, la commune fera voter des crédits soit 47 910 Francs pour poser les portiques, barres et poteaux de but que certains habitants ont bien connu (qui se souvient des pommes vertes dégustées sous les trois pommiers centraux) et construira le préau pour abriter les élèves et l'autre partie servira de magasin à pompe et abritera la fameuse pompe à bras qui servira pendant plusieurs années aux jeunes du village pour les Jeux Inter- villages à Epoisses.

 

En 1981 ce terrain sera réduit par la construction de la salle à Usages Multiples.qui devait servir aussi de salle de sports ( Espace François Michelin) suscitant aussi beaucoup de remous puisque Montberthault possédait déjà une salle des fêtes

L’école a fermé ses portes en 1991.

 

 Ci-dessous première photo de classe retrouvée. Certains de ses élèves sont, hélas sur le Monument aux Morts.

Les identités ont été retrouvées grâce à des photos de famille et certains anciens comme Valentin GUENEAU

Ecole_Communale-1-classe-de-m.-moiuillard-1909-1910

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : Délibérations du Conseil Municipal

 

Ecole_Communale-1-derniere-classe-de-mme-guyard 1991

 

 

 

Un article rédigé par Mme Josette GOMEZ que nous remercions